Reloaded

Nouveau design
Nouvelle année
Nouveau blog.

Des fois (souvent) j’ai peur que des gens qui me lisent quand j’écris du pas trop mal (ce qui m’est plus arrivé depuis février, en fait, je pense) se piquent de lire mes archives. Mon blog, je l’ai fait dans l’esprit “je parle de moi”, au départ. L’objectif affiché, c’était “Une est loin au pérou, Nyfah et Nitouche sont seules à Paris, moi, à Buc je me déplace peu, on maintient du lien à distance, on cherche pas les lecteurs”. En fait derrière, y avait du “je veux montrer à la face du monde qu’on a des personnalités décalées et rigolotes, qu’on est barrées, et qu’on se marre” (nombrilisme intrinsèque à la création d’un blog) pour que nico regrette de m’avoir larguée sans même chercher à savoir qui j’étais plutôt que qui il voulait que je sois. Ensuite, c’est devenu “je m’emmerde chez moi toute seule, j’en ai marre de fréquenter que des normaliens qui s’écoutent parler et qui sont dépressifs, au secours, j’en peux plus”. Alors j’ai voulu faire du networking. Le blog de Nina, à l’époque, y avait un chat, et je parlais avec les gens, de tout, de rien, c’était juste de la compagnie, c’était bien. Du coup, ce que je mettais sur le blog c’était raconter mes journées, parce que clairement, j’avais personne avec qui le faire. C’était un truc d’isolement extrême. Ca a l’air pathétique, mais ça m’a empêché de vraiment déprimer sévère l’an dernier. Puis au gré des rencontres que j’ai fait, j’ai adapté la chose. A un moment, si j’étais attirée par un mec, qui lisait le blog, moi (j’étais stupide, ça va c’est bon) j’écrivais pour lui donner envie de m’appeler, alors là encore, je parlais énormément de moi. Donc pendant 1 an et demi ça a été de la sociabilisation, mon truc, et mes amis, poliment, me disaient rien. Mais c’était chiant. A vrai dire, je m’en bats l’oeil, c’était bas de gamme, mais j’ai vécu des choses que certains n’auront jamais l’humilité nécessaire d’aborder, j’ai connu pas mal de gens, tous très différents, et à terme, je trouve que je me suis même fait des amis plutôt intéressants qui sont une bouffée d’oxygène dans mon quotidien de normalienne en thèse. Mais voilà. Depuis 8 mois, j’aimerais que ça soit autre chose, mais à cause de cette casserole que je traîne, je peux pas. Alors du coup, mon blog c’était plus un espace de conversation avec Nyfah et Nitouche (et d’autres) et c’était vraiment l’outil de communication poussé à l’extrême.

Plusieurs mois qu’il m’insupporte. Quand je relis mes archives, j’ai honte, parce que c’est vide. Surtout au début.
A compter d’aujourd’hui, 3 choses resteront.
– choses lues/vues
– métablog quand nécessaire.
– mes vacances parce que merde.

One thought on “Reloaded

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s