Le cas Britney

Mots clés : “from Britney to Shitney”, “Avant/Après”, “apologie”, “Britney, ses trucs et astuces”, “Britney Goodies” (et “I love you Perez”)

Aujourd’hui, dans le métro, la couverture de Public était vendeuse : la maladie mentale de Britney Spears. C’est-à-dire que depuis sa mémorable foirade aux MTV VMA, Britney a : perdu la garde de ses enfants au profit d’un pique-assiette sans avenir, rendu publique son addiction aux anti-dépresseurs, dû offrir des places de ciné gratos pour tout achat de Blackout, couché avec un des paparazzi qui la harcèle, kidnappé ses momes, été maintenue en “suicide watch” à l’hôpital, été diagnostiquée bipolaire. Sans compter qu’elle continue de rivaliser de mauvais goût vestimentaire avec Courtney Love et qu’elle persiste à penser que grimacer face à la caméra ou se promener sans culotte, toute cellulite à l’air, c’est rigolo.
Pourtant, pourtant… Britney a vachement la classe et je vous le prouve.

1 – Photoshop facile avec Britney Spears
Britney est d’utilité publique.
D’aucuns diront que la suite créative d’Adobe est fort dure à maîtriser. Heureusement, Britney est là depuis 2 ans pour nous donner les trucs et astuces qui rendent l’utilisation de Photoshop plus performante. Elle nous a montré comment masquer une acné disgracieuse, comment avoir l’air enceinte et sexy, comment être fraîche comme une rose en sortant de cure de désintox… Sa dernière innovation : après des fêtes riches en calories, vous vous demandez comment perdre tout votre poids. La plupart des magasines féminins font leurs gros titres des régimes de stars. Britney s’en fout : c’est son ordinateur qui se chargera de la faire paraître aussi svelte qu’une oie blanche sobre et nourrie à la salade. On comprend mieux le sens de “I’m Mrs. ‘She’s Too Big Now She’s Too Thin‘”. Merci qui? Merci Britney!
Petite précision malgré tout : la manipulation semble n’être possible qu’en dessous des épaules, attention à la carrure de déménageur…

2 – Britney est un personnage intéressant
Britney est post-moderne.
Britney nous propose une réflexion intéressante sur une addiction à l’image de soi, et sur notre propre impudence à se fasciner pour un comportement plus autodestructeur qu’extravagant, à s’en délecter, voire à l’admirer. Les divagations de la star sont en elles-mêmes une forme d’expression artistique.
Plus elle tombe bas, plus on l’aime. Avant, on singeait une écolière coquine pour Mardi-Gras. L’icône d’aujourd’hui, c’est celle qui est venue se ridiculiser devant tous ses confrères, débordant de toutes parts d’un bikini ne l’arrangeant pas, affublée d’extensions dont une strip teaseuse de Pigalle ne voudrait pas. En témoigne le nombre de personnes déguisées en “Britney aux VMA” lors du dernier Halloween, l’un d’eux a même gagné le prix du meilleur costume dans un bar à pédés d’East Village…

3 – Becoming Mrs ‘Lifestyle of the Rich and Famous’
Avant tout, Britney, à ses débuts, c’était ça:

Avec les danseurs qui forment un coeur, le regard de chien battu, un timide petit nombril, l’amour à la plage…

Maintenant, Britney, c’est ça:

Comme le souligne, à fort juste titre, Kingbibine, futur recalé au BEPC de son état: “malgré tou ce qon peu dire sur britnet cette ziq c une turie”.
La dépression de la demoiselle est sans doute la meilleure chose qui lui soit arrivée artistiquement. Je m’emballe peut-être mais cet autobiographisme lui va à ravir. On y voit tout le jeu de fascination/répulsion à l’oeuvre entre l’opinion publique, les paparazzi, et Britney (jeu déjà présent dans Gimme More). Du reste, les qualités vocales de la demoiselle ayant sévèrement décliné depuis quelques hectolitres de bière, 500 cartouches de clopes, et on ne sait trop quelles autres substances plus ou moins licites, la vedette est donnée aux arrangements sonores et à la production, Britney Spears devenant elle-même plus un symbole qu’une interprète. Pour notre plus grand plaisir. Britney n’a plus de voix, on lui fait des effets artificiels de robot, mais la qualité de la production est à la hauteur du phénomène que représente désormais la star.
Le problème étant que la seconde meilleure chose qui puisse arriver à Britney Spears serait son suicide ou sa mort tragique dans un quelconque accident lié à son mal-être ou au harcèlement dont elle est victime…

Deux attitudes à adopter :
– la posture dite “cynico-sordide”, ou comment gagner facilement et à peu de frais une PS3 grâce à ce sympathique site web :
http://www.whenisbritneygoingtodie.com/

– la posture dite “cynico-affectueuse”. Voici votre prochain achat si, comme moi, vous pensez qu’avant tout, cette brave jeune fille, elle a grandi avec nous, et que vous pouvez pas vous empêcher d’avoir malgré tout un petit sentiment de familiarité avec elle…
La question que je me pose est de savoir si avoir ce t-shirt, c’est témoigner une certaine compassion ou exhiber cette fascination pour une descente aux Enfers qu’on souhaiterait voir aller plus loin, pour le panache (décidément, bravo Britney):

Après, vous pouvez vous en foutre aussi…

4 thoughts on “Le cas Britney

  1. Alors moi, je trouve qu’il faut rajouter deux trucs. Dans le côté “on ne l’arrête plus dans sa chute”, tu peux parler de son addiction aux spray contre l’asthme parce qu’on lui a dit que la mentholine, ça faisait maigrir.

    Et n’oublions pas sa famille. La dernière théorie à la mode, c’est présenter maman Spears comme une mère abusive qui a tellement projeté ses délires de gloire sur ses filles qu’elle les a toutes détraquées. Et voilà la petiote enceinte à 16 ans. Maman Spears a donc dû annuler son livre “être une bonne mère de star”.

    Allez bonus : pour expliquer sa loose, Brit Brit avait une explication. On lui a jeté un sort. Ah ben ouais, bien sûr.

    Tu veux aussi l’anecdote de Britney qui essaie un string en plein sex shop??
    Posté par Nina, 15 janvier 2008 à 00:28
    ___________________________________________________________

    perso, j’aurais tendance à choisir la troisième posture. Maintenant, je comprends pas bien tout ce foin autour d’une gonzesse à qui l’on reproche de vouloir adopter une attitude “rebelle”, alors qu’elle a peut-être juste pêté un cable rapport à ce que son succès engendre. D’un autre côté, ca me fait marrer à chaque fois que ses exploits sont relatés dans ELLE (oui, je lis ELLLE, un problème?), alors continue Britney, et pendant que t’es dans le frigo, ramène-moi une bière!!!
    Posté par Jack, 15 janvier 2008 à 09:31
    ____________________________________________________________

    tjs a propos de culture americaine populaire/
    http://fr.youtube.com/watch?v=vo1LPf9mnyU&eurl=http://widget-8a.slide.com/widgets/sf.swf
    Posté par clem, 15 janvier 2008 à 17:22
    ____________________________________________________________

    COMPLAINTE DE BLOGUEUSE REPENTANTE

    Bon ben voilà, dans ma face : je fais un beau post tout beau tout pas bâclé et tt le monde s’en branle. Ca m’apprendra à délaisser le blogue pendant 2 mois, tiens.
    Mais en plus, je veux vraiment le réactiver, va falloir m’encourager avec des réactions, les cocos…

    Bref bref :

    Nina : oui, je sais tout ça, mais fallait sélectionner et trouver une idée directrice, vois-tu, histoire de pas tomber dans le catalogue, d’une part. D’autre part, c’est Britney que je trouve intéressante, pas sa soeur ou sa mère. Elles, elles surfent sur le succès de la première, c’est elle le symbole d’un rêve américain, puis d’un cauchemard américain. Elles, elles ne sont rien.

    Jack : tu as sans doute raison de t’en foutre, mais comme tu dis, ses exploits te font quand même marrer et tu as presque envie d’en voir plus. C’est ça que je trouve dingue. Et ce foin, c’est le décalage entre ce qu’on veut voir en elle, et le fait que finalement, ce n’est qu’une nana d’intelligence moyenne, de beauté moyenne et de talent moyen de 26 ans, à qui on fait porter le poids d’Hollywood sur les épaules.

    clem : je vais voir ça
    Posté par Lil’Virgo, 16 janvier 2008 à 17:25
    ____________________________________________________________

    Encouragements d’une lectrice heureuse

    *clap clap clap*
    Bon, je sais, c’est mou comme encouragements et nulle comme réaction mais je fais ce que je peus hein…
    Ceçi dit, en ce qui concerne la demoiselle Britney, je crois effectivement que c’est une icone à la mode américaine. Il y a du mélodrame,de la passion, de la vulgarité, du pathétique et j’en passe…Tout le monde s’en fout et pourtant, tout le monde en parle autour de la machine à café le matin.
    Après, il est vrai que Marilyn Monroe ca avait une autre gueule…Moi je trouve qu’à travers son histoire et sa “surmédiatisation”, la p’tite Britney illustre assez bien l’évolution parfois “chaotique” de la société.
    Voilà, voilà…
    En tout cas, moi je suis contente que ce blog reprenne vie petit à petit…
    Posté par marion, 16 janvier 2008 à 19:30
    ____________________________________________________________

    Clap clp clap aussi, si tu veux vraiment le réactiver, ca devrait suffir comme encouragements (et pis c’est le matin, chuis pas encore bien réveillé).
    Marion, ton commentaire me fait un peu penser (par association d’idées un peu artificielle sans doute) à la discussion que j’avais hier avec mes parents concernant le pôv’nain qui nous sert de président. Nous faisions le constat que ses prédécesseurs avaient une autre prestance et autrement plus de contenu et qu’indéniablement, les choses avaient changé (évolution chaotique de la société comme tu dis). Après, de savoir si c’est un bien ou un mal, je me réveille et on en recause…
    Et effectivement, quand je disais que je m’en fous, en vrai je suis assez sensationnalisto-morbido-voyeur donc elle est un bon sujet d’étude, mais au fond, son devenir ne m’empêche pas de dormir.
    Bref, moi aussi chuis assez content que la webmestre soit reviendue (pfiouuu, vraiment ce matin, j’fais tout comme les autres).
    Posté par Jack Larsen, 17 janvier 2008 à 09:20
    _____________________________________________________________

    quand je vois britney je pense un peu un “muholland drive”. c est facile comme reference mais j y crois un peu
    Posté par clem, 17 janvier 2008 à 16:54
    _____________________________________________________________

    quand je pense à britney, je pense à chutney, à crottenet (jolie et humoristique bourgade du 25), à scotch brit, à screech aussi (qui a mal fini non? j’avais entendu qu’i était mort d’une overdose – tout un pan de notre jeunesse qui s’en va itou)

    désolé la fulgurance de ma pensée est limitée aujourd’hui pour cette remise en jambes, cette remise en bouche et vol-au-vents
    Posté par nyfah, 17 janvier 2008 à 22:54
    _____________________________________________________________

    en tous cas, y a rediff de sauvés par le gong sur gulli
    Posté par Lil’Virgo, 18 janvier 2008 à 13:29
    _____________________________________________________________

    il parait que Scritch est devenu acteur porno
    Posté par clem, 18 janvier 2008 à 20:46
    _____________________________________________________________

    pour tout savoir sur screech et son revirement porno :
    http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18400016.html
    Posté par Lil’Virgo, 19 janvier 2008 à 17:16
    _____________________________________________________________

    Sans transition …

    Rien à voir avec Britney, enfin peut-être que si, d’ailleurs (le côté fashionista ?) :
    “Timberland rhabille les ouvriers de Vinci !”
    “En faisant appel à la marque américaine, le groupe de construction a souhaité moderniser son image et celle de son métier. «Il y a des gens qui continuent à croire qu’un chantier de BTP, c’est Zola!», regrette Jean Rossi. Un moyen aussi pour Vinci, qui peine comme ses concurrents à recruter, d’adresser un signal aux jeunes.” (lu dans Le Figaro)
    Ouais, bon, est-ce vraiment ce qu’on appelle une avancée sociale ? Les jeunes vont-ils vrrrraiment se précipiter pour bosser sur les chantiers parce que les conditions d’habillement, à défaut des conditions de travail, sont carrément cool ???

    C’est pas le comble du cynisme, ça ?
    Et un article de Libé sur le travail dans les chantiers :
    http://www.liberation.fr/actualite/economie_terre/297392.FR.php
    Posté par Nitouche, 20 janvier 2008 à 17:07
    _____________________________________________________________

    huhu

    Je casse mon ordinateur et le lance sur ma belle-mère” : Le coup préféré du Racing club de Garges Les Gonnesses selon l’Étude d’AC Nielsen 1999-2000 portant sur un échantillon de 72,52 personnes en Azerbaïdjan. Il consiste à avancer de 2 cases puis tourner 3 fois autour du pion adverse
    Posté par nyfah, 21 janvier 2008 à 16:40
    _____________________________________________________________

    Nyfah, avec tout le repect que je te dois, effectivement il s’agit d’une humoristique bourgade, mais je présume que tu voulais parler de Crotenay, qui n’est pas dans le 25, mais dans le jura (39). Bref, précision qui n’a aucun intérêt, mais qui me permet d’assouvir mon chauvinisme latent et de vous dévoiler (un peu) ma posture géographique.
    Posté par Jack, 22 janvier 2008 à 11:45
    _____________________________________________________________

    Mais ouais jack exactement ça : crotenay dans le jura.
    tu ne me vexes pas, je suis une fan de mont-d’or et fille de doubiste
    Posté par nyfah, 22 janvier 2008 à 14:53
    _____________________________________________________________

    Woh non de d’là d’vindiou! Une pequenaude du coin! Tu viens d’vers Chouzelot, d’vers Sochal ou ben plutôt de mééééta (avé l’assent) dans le haut? Ca alors, c’est fou comme le monde est petit et Paname peuplé de provinciaux! Et pour le Mont d’or, il faut le prendre bien coulant, et s’en faire une grosse tartine, avec un verre de savagnin c’est un régal!!! Tout ca me donne faim ma foi!
    Posté par Jack L, 23 janvier 2008 à 12:10
    _____________________________________________________________

    nan ma reum elle est de Pontus
    la classe
    Posté par nyfah, 23 janvier 2008 à 17:57
    _____________________________________________________________

    E-Bay c’est trop nul
    Posté par Lil’Virgo, 27 janvier 2008 à 17:56

  2. Pingback: Britney vs. Amy « Virgoblog

  3. Pingback: Ich bin ein New-yorker (starring Haus of Gaga) « Virgoblog

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s