America’s Next Pit Bull

God Bless America.

Il y a beaucoup de choses qui méritent qu’on remercie l’Amérique. Leur fascination non-dissimulée pour ce qui vient de France, la reprise de 90210, les 32° en moyenne début septembre (gniark), et tant d’autres choses encore. Mais Sarah Palin les surpasse un peu toutes. Non, pas 90210 en fait, mais ça, j’y reviendrai.

Inutile de faire les présentations, Sarah Palin, on y a droit tous les jours depuis une petite semaine. J’ai envie de la remercier, car grâce à elle, cette campagne présidentielle devient presque plus drôle que le fou rire de Bill Clinton au comptage des voix en 2000. Gouverneur d’Alaska, créationniste, anti-mariage gay, pro-life, pro-NRA. Bref, super réac, mais néanmoins tellement MILF…
D’ailleurs, elle le disait elle-même, en son jeune temps (la classe) :

(© P-Nasty)

Aujourd’hui, elle n’est plus précisément “broke“, mais elle est certainement “flat busted” (bonnasse, quoi). Le petit plaisir quotidien, c’est l’avalanche de cadavres tombés du placard de notre charmante VP en puissance. Un jour, un spliff de marijuana, un autre, un brushing à faire pâlir n’importe quel cast-member de Côte Ouest ou de Dallas, un jour suivant, une fille de 16 ans enceinte, Jamie Lynn Spears qui lui envoie un message de soutien, et j’en passe.
Jusqu’ici, on en a pour notre argent. Je veux dire, des Américains qui s’offusquent du passé plus ou moins sulfureux d’une personnalité publique, on connait ça, non? Perso, je le vis comme une sorte d’expérience touristique. Donc en fait, sa môme en cloque, c’est même plus très drôle, tellement c’est attendu. Pas plus que son dernier trisomique, parce qu’on ne peut pas rire de tout, non plus, voyez-vous. Remarquez cependant qu’elle a trompe son mari avec un partenaire de moto-neige… nan mais c’est pas trooooop marrant, l’Alaska, des fois?

Ce que je trouve fascinant, c’est la non-subtilité totale dans la démarche. On a beau le savoir, on se dit que quand-même, on va pas choisir une personnalité politique potentiellement centrale juste parce qu’elle est bonnasse et très gaffeuse, alors qu’elle n’a absolument aucune expérience politique d’envergure. J’entends par là que vouloir déclasser les ours polaires des espèces protégées ou débattre sur la construction d’un pont reliant à une île de 237 habitants n’est PAS une expérience politique d’envergure. Ben là, si. La drôlerie de Sarah Palin prend une tout autre dimension quand on consulte sa page Wiki, qui en bouche un coin en termes de public relations. De toute évidence, la page est rédigée par le staff de Palin, ou du moins par un fan authentique, à en juger par la photo très avantageuse de la dame. L’auteur pousse l’érudition jusqu’à nous apprendre comment on prononce Palin et surtout, jusqu’à nous donner la date d’obtention de son passeport. Eh ouais. Alors celle qui pourrait être Vice Présidente des USA, elle a obtenu un passeport en 2007, après être devenue Gouverneur d’Alaska, ce qui lui a permis de voyager en Allemagne et au Koweit. Merde alors. J’en ris encore.

Dernier détail qui en fait vraiment la candidate de l’humour pour le cru 2008 : elle est le meilleur fundraiser de Barack Obama. Oui oui, le candidat democrate. Son discours à la convention républicaine a eu pour conséquence immédiate d’inciter 130 000 généreux donateurs à verser 8M de dollars au Parti démocrate. Le revers de la médaille, c’est bien sûr la signification du truc : de fait, Sarah Palin fait peur, et pas seulement parce qu’elle s’est présentée comme un Pitbul glossé. En moins d’une semaine, les magasines people de ma station de métro ont tous changé de physionomie. Là où on ne parlait que Brangelina, Jennifer Aniston ou Suri Cruise, on a du Sarah Palin à toutes les sauces dans Us, de OK, de People… C’est déprimant. McCain s’en offusque, paroxysme de la mauvaise foi, car sa Hockey Mom lui a fait l’effet d’un lifting particulièrement réussi. En fait, je crois que jusqu’ici, en France, on a trop sous estimé ce dont le Parti Républicain est capable. Cette tactique aussi subtile qu’un éléphant (ca tombe bien) dans un magasin de porcelaine, ça marche. Ajoute a ca qu’ils ont du pognon (Cindy McCain est plus connue sous le terme “DG de Budweiser”), et des ressources insoupçonnées, surtout quand on voit ça de la France… Même moi, j’ai failli adhérer au fan-club de Sarah Palin, sur Facebook. A cause du passeport et de la motoneige. Entre temps j’ai vu Cindy McCain, et je crois que je la préfère, finalement.

Si Sarah Palin est une candidate de l’humour, c’est vraiment de rire jaune qu’il s’agit. Elle fait marrer en France, mais je ne suis pas sûre qu’on se rende compte à quel point McCain est un candidat plus que sérieux. En termes de sondages, on est dans la marge d’erreur, et McCain et son lipstick-dog peuvent très sérieusement espérer s’installer dans le bureau ovale, les cocos.

One thought on “America’s Next Pit Bull

  1. 1. Cindy McCain est “hot”, rapport à son côté Bree Van de Kamp (orth ? je ne suis pas certain).

    2. On n’arrive pas à lire ce qui est inscrit sur le ticheurte de Sarah… pourrais-tu légender s’il te plaît ? J’en ai besoin pour ma culture gé.

    En te remerciant.
    Posté par NicMo, 06 septembre 2008 à 09:55

    NicMo : “I may be broke but I’m not flat-busted”
    Soit “je suis peut-être fauchée, mais au moins, je suis bonne”
    Posté par Lil’Virgo, 06 septembre 2008 à 16:07

    Je serais assez intéressée par le t-shirt, on peut encore en acheter??

    En France, on en rigole bcp vu notre grand amour pour le parti républicain. Même si Sarah est flippant sur le fond, ce déluge de révélations plus ou moins croustillantes sur sa vie privée, c’est quand même délicieux. En France, on a le jeu du “qui est le papa du bébé de Rachida” mais c’est moins drôle quand même. En tout cas, c’est pas Aznar.
    Posté par Nina, 06 septembre 2008 à 19:58

    oui mais comme je disais, c’est pas sa vie privée le vrai truc drôle c’est plutôt son parcours politique par rapport a ou elle risque de se retrouver – et de propulser le parti republicain. Ok c’est du rire jaune mais bon…
    Posté par Lil’Virgo, 06 septembre 2008 à 20:10

    C’est drôle mais un peu flippant, effectivement. Un peu comme si Nicolas S. Avait été élu et qu’il avait pris Bachelot, Morano et Bertrand dans son gouvernement, en fait…
    Posté par Jack Larsen, 08 septembre 2008 à 10:03

    Chouette article from US, meuf…ici ils parlent aussi à fond de Palin et de fille en cloque, mais videmment pas pareil hein…
    mais c’est vrai que cindy mc cain elle est sacrément ouf aussi comme personnage public/politique…tu crois que s’il gagne le republicain, ce sera frite et bière à volonté pendat un jour aux US?
    Posté par nyfah, 10 septembre 2008 à 11:13

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s