Les accessoires de la honte

Sachant que simplicité est mère de toutes les sexynesses et que vivre à New York ouvre la porte à toutes les extravagances vestimentaires, je me trouve franchement prise dans un théorème insoluble. Depuis quelque temps, j’ai en effet éprouvé à quel point le look 501/t-shirt blanc/sneakers révélait le plus la candeur fraichement baisable (excusez du terme) de mon être. Seulement c’est chiant. Du reste, quand on vit à New York, et qu’on veut être à la page, des fois, on se sent un peu seule de retour au bercail…

Je vous présente donc les 5 accessoires de la honte, mes derniers errements vestimentaires liés à un trouble compulsif de l’achat en situation de stress, ceux qui peuvent créer un look très edgy ou susciter le rire (je précise que tous ont un potentiel modeux indéniable voire avoué, c’est ce qui fait leur drôlerie, parce que sorti d’une séance photo, on voit difficilement comment pratiquer…).

– la pochette Matthew Williamson pour H&M

On commence piano. C’est Williamson, c’est H&M, c’est chatoyant, c’est beau… Mais ça reste un mini-sac bleu et turquoise fluo en cuir verni et craquelé, avec une fausse plume de paon en faux strass comme fermoir. C’est beaucoup pour un seul homme, il faut bien le dire.

IMG_0364

Que voulez-vous, je l’aime d’amour. Mais surtout je suis pas la seule, et je me demande encore pourquoi, quelque part… Sur 6 personnes ayant vu la chose, 6 ont trouvé ça moche via un sourire gêné/une expression de dégoût/un silence assourdissant.

– la capeline AA

Achat audacieux s’il en est. C’est noir, c’est beau, c’est élégant, classieux en feutre, c’est intemporel, c’est du style…

IMG_0396

Oui, certes mais c’est importable dans la vraie vie. Je suis très contente de ma capeline, je la trouve magnifique, mais je sais toujours pas avec quoi la porter et comment me sentir digne en la portant. En fait, j’ai comme dans l’idée que c’est le genre d’accessoire que tu achètes typiquement pour être bonne sur une photo.

Oui, la plage. Oui, le soleil et l’été. Venant d’une capeline en feutre noir (meaning: chaud et qui attire la chaleur), y a comme un malaise dans les termes. Je vois ça presque comme une capeline d’hiver, et va assumer une capeline l’hiver. Allez, d’ici 2 ans,  je saurai qu’en foutre et ça ira mieux.

– le gilet/veston à sequins

Ah ça… j’avais qu’à pas lire des blogs de fille comme une connasse, c’est bien fait pour moi. Quoique si je voulais être tout à fait honnête, l’achat fut aussi motivé par la vue de tous ces accessoires du rayon prom night, entre les serre-tête à plumes, les vestes argentées, les robes à frange et des sequins des sequins des sequins partout.  Voir tout ça, et me dire que le “bal de promo” resterait pour moi juste un passage obligé de film pour ado un peu nul, que j’aurais jamais ce souvenir de date minable, de  robe moche et avant tout de cuite mémorable et de première nuit de sexe, ça m’a un peu émue, et j’y ai ressenti une injustice nationale qu’il me fallait réparer.

IMG_0397

Paye ta réparation d’injustice nationale. Clément se fout encore de ma gueule aujourd’hui et je suis toujours pas vraiment sûre de l’effet de la chose. Notons cependant le sourire très américain (= je progresse) et le T-Shirt Astro qui lui a la classe, genre point-barre.

– la fleur capillaire corail

Je n’ai jamais vraiment parlé de l’ouverture de Topshop sur Broadway et Broome sur ce blog. C’est cher, c’est surévalué, c’est rarement de bon goût… Mais c’est coooooooooool. C’est un temple de l’accessoire, genre OMG, je les aime ces rayons. La plupart sont too much, extravagants, eheheh, qui ose porter ça, mais franchement… Franchement… ben c’est bô. Me voilà avec un serre-tête fleur orange à me dire que ça me va bien. Merde, j’ai l’air con, mais je me trouve belle, nan?

IMG_0398

Sans vouloir trop me dédouaner, je dois avouer que le passage à l’acte a été motivé par une amie du genre “devil in disguise”. Même si le corail est la couleur de l’été, me voilà bien dépourvue pour la porter, ma fleur capillaire…

– le livre de la honte

Ce blog est un blog Harry Potter friendly, Tolkien friendly et Jane Austen friendly. Romantico-nerd. L’avantage majeur des références sus-mentionnées, c’est que, bien que relevant toutes de l’easy-reading le plus crasseux, toutes peuvent être sauvées par la qualité de l’écriture, la cohérence du discours, de l’univers mobilisé, etc. C’est pas trop trop la honte dans le métro aux heures de pointe, quoi.

IMG_0394

En revanche, avoir Twilight dans les mains constitue une circonstance aggravante quand on a un vagin ET un serre-tête fleur corail. De quoi se sentir dépossédé de toute forme d’identité personnelle, rejoindre un troupeau de greluches underage, une masse informe de groupies qu’on ne cautionne pas… C’est pas très facile. En passant en caisse à Barnes & Noble, j’avais l’impression d’acheter un CD 2 titres de Kamaro. C’est vraiment pas très facile.

15 thoughts on “Les accessoires de la honte

  1. J’ai cédé à la capeline mais blanche. Mais il faut toujours oser la mettre ! Quant aux bouquins j’ai failli ceder mais j’ai eu des scrupules quand j’ai pensé qu’il faudra que je passe à la caisse.

  2. peut-être que si tu essaies de lire Twilight la pochette-paon à la main, le gilet-sequiné sur les épaules, le serre-tête floral sous la capeline noire, tu auras trop le style
    à LDN ça devrait pas poser de problème…cours-y vite
    à Paris, on va te prendre pour une touriste

    NB : j’aime chacun des accessoires sauf le gilet sequiné (mais le sequin c’est clair c’est un truc d’enfant c’est comme quand on voulait briller comme maman pour le nouvel an – personnellement dans le style, je me rappelle avoir acheté une sorte de haut grillagé doré (cheap) pour un nouvel an, où j’avais l’air d’une meuf Paco Rabanne à deux francs, boudinée comme un rôti de beauf)

  3. Perso, j’ai un serre-tête corail mais pas de vagin, ce qui me situe dans une position intéressante pour vous donner un avis objectif et complémentaire.
    Ce que tu dis sur la capeline est relativement vrai pour pas mal des accessoires sus-cités: si ça passe bien en photo, c’est déjà un bon point en soi. Du coup, ça marche très bien pour la capeline, la pochette et le serre-tête, et ça nous prouve que ce gilet, non vraiment, c’est pas possible…
    Du coup, tu sors ton joli iphone à chaque séance shopping et tu vérifies si ça passe déjà ce premier test.
    Après, j’avoue que je reste un peu dans le doute: je persiste à croire que le jean + t-shirt blanc (éventuellement avec un Astroboy dessus) restent efficaces uniquement s’ils sont portés avec une certaine aise et confiance. C’est ton cas et c’est justement la règle d’or chez les fringues de mec. Par contre, les accessoires… ça reste du domaine de l’inconnu (jusqu’à ce que Marc Jacobs se mette à sortir des broches pour hommes et Kris Van Assche remette au goût du jour le haut-de-forme, on est d’accord…).
    Bilan: putain pourquoi t’es loin quand j’ai fait tout Paris pour trouver une pauvre âme pour aller voir Twilight avec moi?…

  4. J’avoue que ce post est à tomber! vraiment. j’aime tout simplement. et je suis tout à fait d’accord sur le dernier point même si je l’ai lu, aimé et pondu en article. Bref, on se comprend entre greluche ^^
    sinon j’ai une capeline mais blanche et à part au mariage pour lequel je l’avais acheté je ne l’ai jamais reportée… mais c’est clair qu’avec on fait vraiment bonnasse!

  5. Alors moi pour le coup, j’aime beaucoup le serre-tête floral. C’est toujours mieux que les t-shirt noir avec des têtes de loup…

  6. @Mini: pour Twilight, il faut juste avoir l’air digne et détâché. Avec un peu de chances, le caissier croira que tu achètes le bouquin pour les 14 ans de ta petite cousine…

    @Célinette: eheheh! c’est sûr que c’est finalement la tenue la plus difficile à assumer parce qu’on ne se cache pas derrière des artifices assez lourds pour essayer d’être cool. Mais du coup, c’est chiant, malgré tout… On peut aussi bien passer pour une nana sans style. Bref, j’ose croire que c’est ce qui marche encore le mieux, ceci dit!

    @PinkLady: Merci moi aussi je l’aime bcp (c’est d’ailleurs pour ça que c’est frustrant, je sais jamais avec quoi la mettre!)!!! et merci, et merci!

    @Nyfah: Ah mais même pire qu’une touriste. A Paris, j’aurai plus qu’à dire l’inénarrable “EXcusez MOAAAAA…”
    Bref, heureusement que je suis à NYC pour ça! Pour le gilet sequiné, pour être tout à fait honnête, j’ai pas encore enlevé le price-tag, des fois que j’aille le rapporter, huhuhu

    @Gyom: Attends, mais mon iPhone est mon accessoire indispensable de shopping, genre sinon, je m’en sortirais pas sans retour photo! Pour Twilight, c’est fâcheux en effet, je t’aurais accompagné telle un roi mage en galilée suivant l’étoile du berger! Pour New Moon, on essaie de se mettre d’équerre? (ouais intercontinentalement, cest plus dur, mais on y arrive bien pour Britney Spears, donc bon…)
    Et sinon… serre-tête corail? tu parlais de tes cheveux?

    @Vodka Tonic: Merci! Je me rappelle que tu avais parlé de Twilight! j’avoue que pour l’instant, je trouve ça un peu Arlequinesque, du coup, ça me perturbe (j’ai l’impression d’être trop prise pour ce que je suis, huhu)

    @Ref: Ouais, c’est le gros buzz du moment, les tees avec les 3 loups hurlant à la lune. Ma coloc veut s’en prendre un. En plus, toujours avec Twilight qui tire sur le loup garou, ça va pas arranger ces choses-là, genre tout est dans tout et réciproquement…

  7. J’aime beaucoup ton écriture, on voit que derrière le clavier ne se cache pas une grognasse, c’est frais sur la blogo ;-)

    Le problème de la capeline là… Merci je me sens moins seule! (et moi j’ai même pas l’air bonne avec, juste conne. J’ai pas une tête à chapeau).

  8. Moi je ferais ça:
    La capeline avec une robe longue…blanche! Ca serait nickel!
    Le serre-tête avec un chignon flou, ça fait un peu hippie…quitte à le mettre avec la même robe!
    Les livres, cachés derrières “Le Monde”.
    La pochette et le gilet à sequins exclusivement pour sortir en boîte! ; )
    J’aime bien tous tes trucs dit “Naze broque”! D’ailleurs je crois que je vais filer à H&M pour m’acheter une tunique Williamson en soie… :D

    • La robe longue blanche j’ai, mais pour le coup, c’est vrai que je la compte même pas en accessoire de la honte, je la range à ma catégorie “costume de Drusilla” de ma soirée vampire! En fait, pour l’instant, j’ai surtout porté la capeline avec le combo jean/short, t-shirt simple, ballerines
      et j’avoue que j’ai fait la même chose pour la pochette.
      et pour le gilet à sequins!
      quand je dis que simplicité est mère de toutes les classe et sexyness!
      J’ai une chemise Williamson, je l’aime d’amour!

  9. Pingback: Oh Em Gee « Virgoblog

  10. Moi j’aime bien le gilet à sequins, il a l’air bien et ça le fait avec le t shirt astro :) (moi aussi j’ai un t shirt astro, héhé, mais il est bleu et un peu trop grand pour moi mais je l’aime d’amour aussi)
    Je dis, garde le gilet à sequin pour aller boire des coups dans des bars bobos-branchouilles le soir, car chacun sait que le mix casual-chic-régressif est la base conceptuelle de l’habillement bobo.

    • oh cool, surtout que j’attendais ta venue pour te demander de vive voix (un avis éclairé et extérieur) si je gardais ou pas. je prends donc ça comme un “je garde”!

      j’ai d’ailleurs 3 t-shirts Astro… uniqlo, des fois, ça me rend folle…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s