Oh Em Gee

J’ai souvent dit que les Américaines n’avaient pas les mêmes rituels que nous, mais je l’ai rarement éprouvé. Pour honorer Fleet Week (la Marine est en ville!), j’ai décidé de jouer le jeu, genre jusqu’au bout. En France, pour sortir, on cherche à être dans l’élégance intemporelle ou dans le casual chic (voire clodo chic). Ici, au mieux, on cherche à choper, au pire, on cherche à rentrer gratos en boîte et à se faire payer à boire toute la soirée (ou à se faire photographier avec des marins). C’est plus drôle.

Concrètement, ça veut dire quoi? Ça veut dire que pour la réalisation de ce happening hallucinant, j’ai fréquenté un peigne, que j’ai décidé de faire du maquillage propre, que j’ai osé l’accessorisation, la coordination des couleurs, façon “Barbie se met une race en boîte branchée” et que j’ai assumé le minimalisme vestimentaire, à savoir la “robe”. Les guillemets veulent dire que techniquement, c’est un bout de tissu très recessionista en termes de volume vestimentaire et qu’en France, jamais tu le trouves en rayon, mais ici, tout le monde s’arrache ces petites choses.

Dont acte.

4279_519883462689_47800338_31000226_4534397_n

En France, ma robe, elle est accessorisée d’un maillot de bain, d’une paire d’Havaïanas, d’un Glamour et d’un tube de crème solaire. Ici, elle ira très bien avec des bottes à talons et un mini sac de pouffe (pour les clés, les chewing gum, l’iPhone et l’appareil photo – strike a pose, strike a pose). En revanche, attention à la démarche sur le trottoir du Meatpacking, faudrait pas susciter la confusion…

IMG_0404

Le sourire sur les photos est pas très blog de fille friendly? Eh bien tout l’épineux problème du strike a pose à l’américaine se trouve là. Seules 3 poses sont homologuées par la Ligue des Américaines en Soirée:

– le Anne Hatthaway (anciennement connu comme le Julia Roberts), un sourire radieux, ou de jument, on ne sait pas trop,

– le Victoria Beckham, à savoir la moue boudeuse (ou duckface) façon “déshabille moi hic et nunc” avec une petite touche de lesbianisme non-assumé sur les photos de groupes. Grande classe.

– le Mary-Kate & Ashley, une figure très complexe: la moue est légèrement illuminée par une esquisse de sourire et de grands yeux de biche

Mes Mary-Kate & Ashley ont tous été des échecs lamentables jusqu’à présent et j’ai arrêté de faire l’amour à la caméra quand j’avais 16 ans. J’ai donc choisi la radiance dentaire.

Rien que pour ce à quoi je viens de me livrer, je mérite la Green Card...

12 thoughts on “Oh Em Gee

  1. J’avais remarqué que les américaines sourient toutes à pleine dent…d’ailleurs on a toujours l’impression qu’elles en ont 36000…des dents! ;)

  2. Et si un jour tu croises un tapis rouge, il faudra que tu essaies le must du genre: le virage à 180 où tu souris à la caméra tout en étant techniquement… de dos.
    Je suis un mec donc je restes un peu dubitatif mais on m’a gentiment gueulé dans l’oreillette: “ouais, mais c’est parce qu’en te retournant, ça te fait le ventre plat!!!”.
    Ah, ok.
    J’imagine que la vue sur le dos nu a vaguement son intérêt également, mais perso je vois surtout des mises en lumière sur les fermetures-éclair des robes de soirée, qui sont pas spécialement sexy, pour le coup, mais bon…
    (D’ailleurs, je pense qu’il y a des thunes à se faire: reglamouriser les fermetures-éclair avec des strass et autres je-ne-sais-quoi pour en faire le détail chic et choc des robes de gala, parfait pour la photo torticoli)

    • oh je savais pas que poser en se retournant ça faisait le ventre plat. Tiens je vais essayer.

      Sinon mais elle déchire ta tenue Barbie. Où l’on voit que tu a acheté la robe uniquement pour aller avec l’accessoire…magie de l’accessoire dictatorial

    • @ Gyom: Faire un Halle Berry? Ouah, attends faut déjà que j’arrive à faire le Mary-Kate & Ashley (et c’est VRAIMENT pas gagné).

      @ Nyfah: attends, le truc drôle c’est que la robe coûte moins cher que la fleur (11$ une robe, c’est compétitif, en même temps, y a peu de tissu, et peu de façon, donc je suppose que ça fait sens!). En tous cas, c’est dur d’assumer d’être en Barbie en lieu public, c’est vrai que tu dois ne parler que de trucs cons, sinon, ça fait bizarre, c’est pas raccord…

  3. effectivement, c’est bien ce qu’il me semblait aussi…
    Ceci dit, le jour où virge se ramènera avec Mylord, j’applaudirai

    • Mylord fait partie de l’univers Barbie? Ah ouais, c’est le chien, c’est ça? Je rêvais de l’avoir ce ptit con, quand j’étais petite…

      • ouais c’est le chien. ouais je l’avais ouais, mais c’était nul il avait les pattes toutes raides et on pouvait pas le faire courir comme un vrai chien. Il était un peu tendu comme chien.

  4. Pingback: Recessionism in New York, Part 1 « Virgoblog

  5. Pingback: Serendipity « Virgoblog

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s