Topshop à NY: chronique d’un échec?

I’m back in the City, betchezz!!!

Fini les considérations arty sur Venise, revenons à nos moutons états-uniens. A Paris, je frémissais d’impatience à l’idée de découvrir The Kooples et autres COS sans compter Comptoir, Sandro et compagnie (j’ai hésité à faire un post dessus, genre la Française qui a pris du recul par rapport à la réalité de la mode parisienne, genre sage sur la colline – en l’occurence l’île – puis finalement non). Arrivée à New York, je voulais vite vite aller à Urban, à Uniqlo (non, Uniqlo n’est pas vraiment présent en France) et sa majesté Topshop. Forcément.

photo

La grosse surprise, c’était les soldes chez Topshop. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec le shopping made in US, il faut savoir que les soldes dans les boutiques de fringues c’est tout le temps. En gros, 3 mois après la mise en rayon d’une collection, on est à peu près sûr de la retrouver au sale corner de la boutique (souvent très bien soldé). En fait, quand on est malin, on s’habille à vraiment pas cher en prenant que en soldes. Sauf à Topshop. Ils ont bien un corner “last chance to buy”, mais absolument pas soldé – faut voir que quand tu passes à Topshop juste après Uniqlo, Banana Republic et même Bloomingdales, ce corner, il est juste abusé. Rien n’y est jamais en promo, aucun portant “special sales”, rien, naught, nothin’. Ajoute à ça que la version en dollars est carrément surévaluée, ce qui devait arriver arriva: la moitié de la boutique (4 étages, quand même) est entièrement bradée, mais pas à l’Américaine. Là, les articles soldés prennent au moins les 2/3 de l’espace et les prix sont sacrifiés. Sur une surface si importante, c’est vraiment impressionnant.

Ces soldes incroyables durent depuis plus d’un mois et demi et ressemblent à s’y méprendre à de l’écoulement de stocks d’invendus. Un mois et demi que les portants soldés sont réalimentés sans discontinuer. En vérité, ces soldes semblent cacher l’insuccès de Topshop à Gotham. L’enseigne aurait trop misé sur sa caution hype londonienne pour prendre d’assaut une autre capitale modeuse.

Trop cher, une stratégie de vente non-américaine, des vêtements trop extravagants, ça fait beaucoup. Oui, même à NY, les vêtements y apparaissent extravagants: NY aime la mode, mais fonctionne plus par codes que par folie. Et surtout beaucoup tout est trop cher quand 3 blocs plus haut, l’extravagance est à bas prix chez Forever 21, le style est plus abordable chez Urban Outfitters (et ses corners soldés) et les imitations de grandes marques plus accessibles chez H&M – tout ça sans compter les boutiques de bargain à la Loehmann’s ou les grands magasins qui soldent “à l’américaine” type Bloomingdales ou Macy’s.

Bref, ça marche moyen, Topshop. En témoignent les réactions sur Yelp, où la boutique est très très loin de susciter les louanges. Florilège

I almost think that the creation of this store is like a slap in the face to all of us New Yorkers. (…) If this place actually succeeds (how many people are really going to buy into this one?), I will be very surprised.

I really liked their clothes, I fell in love with some shirts, but when I saw the price tag, I immediately fell out of love…

Its so overpriced for the crap they sell and the style is just too strange, I wouldn’t wear most of the stuff they sell there.

1) outside looks like old navy
2)inside looks like Urban Outfitters
3)cloth look like H&M and Urban Outfitters
4)The price is to high what do you think you are Bannana Republic i think NOT
5)The music is a poor mix of club music with upbeat after 30 min i had a head ache
6)The fit is way to off – unless you are tall and skinny,
7)the workers there think they rule the world – UM NO
O if you are looking to buy a warm hat in the summer this is the place for you.

I’ll leave this one to the 13 year old girls.

This store was overcrowded for the same quality of dresses that you can get in Forever21 but for maybe $20 more.

So basically, force a dumb friend to work here and take advantage of his or her employee discount.

it really is just like forever 21 or h&m, but much more expensive!

Reminds me of Forever 21 and H&M but double, triple and maybe even quadruple the price.
It’s crap. What’s all the hype about?

$80 Purple Fringed Barrel bag.
(Must-have groupie accessory for Motley Crue’s early success years and when Nikki Sixx was pumping his veins full of heroin.)
Just like Sixx’s sobriety, the shit fell apart.

Il semblerait que l’Amérique ne soit pas tout à fait prête pour le retour des Anglais. Affaire à suivre (et affaires à faire! – oh oh oh, le jeu de mots de l’espace)…

12 thoughts on “Topshop à NY: chronique d’un échec?

  1. Bon, et pour mon petit plaisir égoïste, vu que t’as un sujet-test sous la main, est-ce que tes conclusions peuvent s’étendre au rayon ‘hommes’ du magasin?
    En gros, à Londres, si je ne me trompe pas, c’est du H&M + des tonnes de t-shirts à la Uniqlo (en un peu plus cheap niveau qualité et un peu moins cher également…).
    Mais surtout, je m’inquiète, faudraiut pas qu’ils viennent à fermer avant mon retour, les cons!
    Sinon, je ne vois pas ce que tu reproches au Uniqlo des 4 Temps à la Défense, il tiendrait presque la comparaison avec le magasin de East Broadway…
    Ou pas.

  2. Roooooooh mais si, fais l’article sur la mode parisienne, alleeeeeeeeeeez !! (j’aime pas topshop de toute façon, ça me fait rire leur débâcle, je suis pas gentille)

  3. shaminista: c’est sûr qu’à Paris, y aurait pas tous ces pbs de prix ou autre, le public est déjà gagné. Mais peut-être qu’ils ont des actions chez Eurostar! ;)

    Gyom: aaahhh TopMan! le sujet test est assez fan, en fait. Enfin pas de tout, loin s’en faut, mais les chemises plaisent (et les lunettes de soleil aussi) et pour le coup, les prix sont moins abusés. 50$ une chemise, c’est pas mal… Pour Uniqlo, je maintiens que j’ai hâte que celui d’Opéra ouvre, en fait…

    Pink Lady: boah, je sais pas, j’ai perdu le fil de ce que je voulais en dire, maintenant! (mis à part conformisme et manque de folie, et adulescence, je crois)… moi je reste très fan de Topshop, mais franchement rebutée par les prix. j’espère juste que cette débâcle va les amener à repenser ce léger détail. mais sinon c’est vrai que ça va fermer…

  4. oh merdum ! ils auraient pas pu faire ça quand j’y étais ??
    c’est bien vrai que Topshop c’est que pour le style, mais franchement c’est ça qu’est bon !! Enfin, je dis ça, mais bon moi j’ai rien pu m’acheter chez eux, pour cause de low-budget (nous en parlâmes en ces lieux), mais les bijoux multicolores et tous les accessoires jolis et groovy me tendaient les bras, très fort, et je les aimais d’amour.

    Au fait, sinon, je vous ai dit que ça y est, on a trouvé un appart ? :D :D

    Enfin, bon, encore une petite semaine d’attente et une autre de peinture intensive (on a négocié un mois de loyer pour refaire nous-mêmes les peintures !! On est des bêtes de négo), et ensuite, paf ! Emménagement, crémaillère, tout ça tout ça.
    Allez, bisous les pti loulous !

  5. Fine analyse du marché de la sape de la … ah oui “capitale modeuse” ! Je vois que tes posts st de plus en plus pointus ! Bref, de toutes façons, tant qu’urban ne se décide pas à nous ouvrir les portes du rêve à paris……

  6. Topman c est bien surtout le rayon costume/chemises: il y avait un costume couleur prune a 250 dollars terrible (comme dirait le petit Nicolas) : ca faisait tres petite frappe dandy, gipsy sappe, un peu fred chichin ( un moment agnes B faisait la dedans et j aimais bien ca).

  7. G: eheh, je suis sûre qu’urban, c’est la même problématique que topshop – ils doivent avoir des actions chez eurostar! enfin ceci dit, je crois qu’ils livrent en france pour pas trop cher, ça fait toujours une consolation, non?

    sujet test: de là un costume très p.i.m.p. il n’y a qu’un pas, non?

  8. Merci. Perso, je déteste topshop, j’y ai jamais rien trouvé. A Paris, Londres ou New-York.
    Bon, à part les shoes, c’est vrai.
    Pareil, je ne comprends pas trop le délire avec Urban Outfitters, non plus. Je trouve les fringues cheapos et trop chères pour la came.

    • Ah moi je suis très accessoires chez Topshop. Je dois avoir une règle de ne repartir de cette boutique qu’avec une paire de BO eighties et/ou une bague importable.
      Urban, en fait, je trouve qu’on s’en lasse très vite et effectivement, niveau qualité, ça suit pas le prix… Ca ferait presque penser à Zara de ce point de vue!

  9. J’ai vu une jolie veste farfelue pour l’hiver, j’étais toute contente. Et puis j’ai vu qu’elle était à 295$, et j’étais un peu moins contente.

    (Par contre j’ai trouvé des sublimes shoes immettables à 12$ chez le paki un peu plus haut vers Canal St, trolaclasse)

    • Cherche là sur Topshop UK, elle sera jamais à plus de 120£ – c’est toujours cher, mais moins que 295$ (quels fourbes, ces Cainris, des fois).
      Pour les shoes inmettables: pic or it didn’t happen.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s