Séritélé-professional watcher

Comme évoqué dans le post précédent, je suis plus ou moins exilée dans un pays calme, très calme. Vraiment très calme. L’aboutissant de cette situation, c’est que je pourrais en profiter pour découvrir la vallée de l’Hudson, il paraît que les paysages sont parmi les plus beaux du pays, les Adirondacks sont un paradis pour les randonneurs, et le Canada n’est pas si loin…

melrose_place2

Ouais. Dans mon cas je suis surtout reconnaissante à ma logeuse de m’avoir mis une télé à mon étage. CW est LE network à gonzesses devant l’Eternel. Relativement récente, la chaîne a su devenir incontournable avec une programmation sulfureuse à tendance girly (c’est-à-dire que quand les séries ne proposent pas des fringues hallucinantes, elles proposent des acteurs magnifiques, souvent c’est les deux, et surtout, du drama du drama du drama) et des horaires de programmation criant la girls night: des shows de début de soirée à regarder autour d’un dîner et d’un verre de vin avant de débriefer et/ou de sortir. Efficace, non? Comme c’est un sujet particulièrement touffu, et que j’avais fait un post d’environ 350 pages (sans la biblio et sans les notes), je crois qu’il sera plus judicieux de traiter des hits and miss de cette rentrée en plusieurs posts.

To be continued…

2 thoughts on “Séritélé-professional watcher

  1. Pingback: The Beautiful Life, série modeuse? « Virgoblog

  2. Bon, il est temps de commenter…
    J’ai fait mes devoirs du week-end et regardé tous ces “season-premieres” qu’il ne fallait pas manquer. Voire plus si affinité…
    Commençons par ce qui me paraissait alléchant AVANT de regarder: Melrose Place: oui oui oui; GG: bien sûr (NY me manque comme le cream-cheese dans mon bagel); 90210, j’avoue ne pas avoir été emballé tellement plus que ça par la première saison (à part le retour fabuleux de Donna, bien sûr – Team Tori!!!); the Beautiful Life avait l’air alléchant (Ashton avait quand même créé Beauty and the Geek, cultissime s’il en est); the Vampire Diaries, mouais (pour revoir Boones, peut-être, oui…)…
    Dans le genre teen-series, il y a aussi Glee qui est plutôt sympatoche, avec ce côté “les Enfoirés” où l’on revisite les tubes un peu poussiéreux des charts US, le tout au beau milieu d’histoires de coeur lycéennes.
    Tout un programme

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s