Des chiffres et des lettres: WTF GG vs. 90210

Dans le panorama séries télés de pouffes que je me propose de faire (cf. post d’hier), on va procéder par ordre chronologique et commencer avec les plats réchauffés.

One Tree Hill étant dans un hors-sujet complet depuis, disons, sa création, je pense qu’il est inutile de s’apesantir dessus. Passons directement à la battle east coast/west coast, à savoir Gossip Girl/90210. Jusqu’ici Gossip Girl l’emportait par KO. Cette année, le vent pourrait bien tourner…

Gossip Girl

Alors oui, le casting est plutôt beau et irréaliste, oui, c’est la vie rêvée des anges (et pour maintenir le rêve, ne surtout pas regarder NYC Prep, la version “téléréalité” de GG, qui te rappelle que ces gens ont vraiment 16 ans et sont souvent très très vilains). Cela étant dit, on nous vend du drame et New York, on a droit à des hôtels 5*, des intérieurs de Limousine et des batailles pour qui sera reine du lycée. Bref, c’est ridicule. Ridicule en Prada, mais ridicule quand même. La saison 1 était bâtie sur un capital sulfureux qui avait fasciné, la saison 2 a un peu oublié ça pour faire dans le lover. La saison 3 s’annonce très très mal: eh oui, les scénaristes ont décidé de se tirer une balle dans chaque pied en parodiant leur propre concept. Blair et Chuck sont Merteuil et Valmont juste pour rire pour oublier que leur avenir est voué à s’enliser dans une banalité affligeante, Serena refait le coup de la reine de la nuit pour attirer l’attention du père et Little J continue de se maquiller comme une pute, mais en pire. Au programme de la saison, on nous ressort Georgina Sparks et Carter Basin en bad guys.

Bref, tu l’as compris, c’est fort décevant. Que faire de la version west coast de Gossip Girl, diffusée sur la même chaîne le lendemain?

9535_139663331606_17660441606_3032019_4067796_n

Bon… d’emblée, il faut reconnaître que l’affiche est bof accrocheuse. Je milite pour qu’on fasse subir à son auteur le même sort qu’aux scénariste de la saison 1 (meaning: un licenciement avec pertes et fracas).

La série avait démarré l’an dernier en se bâtissant presque exclusivement sur son capital 90s, en faisant revenir Brenda (she’s back, bitches), Kelly, et même Donna. Ça en faisait la série adolescente par excellence, puisqu’elle réunissait gamines de 13 ans et anciennes gamines de 25-30 ans autour du thème “les adultes d’aujourd’hui ne sont que les ado d’hier, mais pourquoi tu t’acharnes sur Dylan, il est à moi.” En gros. Toujours est-il que reprendre directement le concept des années 90 s’est avéré assez vite pauvre: eh ouais, en 15 ans, la jeunesse a dû se déniaiser, mais 90210 faisait un peu has-been dès ses premiers épisodes. A mi-saison, après avoir changé tous les scénaristes de la série, on a assisté à un dépoussiérage complet, des personnages ont dégagé (le beau gosse un peu jock un peu inintéressant, so 1999), d’autres ont pris de l’importance (la starlette crack-addict enceinte à 16 ans) et vogue la galère. C’est-à-dire que pour le coup, le drama est vraiment présent et la saison 2 commence fort avec dépucelage trash, naked pics et DUI débouchant sur un homicide. Ça vaut ce que ça vaut, mais j’ai envie de voir la suite.

Ajoute à ça que les nouveaux scénaristes ont décidé de glamouriser l’ensemble à base de fringues créateurs et de restos branchés, tu comprends que la lutte east coast/west coast se fait à armes un peu plus égales, cette année.

20 thoughts on “Des chiffres et des lettres: WTF GG vs. 90210

  1. Hahaha! Enfin un décorticage de haut vol sur le match Gossip Girl / 90 210 !
    Pour ma part, je pencherais plus sur GG, car quitte à s’abrutir autant avoir Manhattan en fond visuel. Petit + pour la nouvelle saison, ca se passe à la New York University..donc de belles petites scènettes du Village en perspective..
    XOXO ;)

    • ahah merci! de mon côté, je suis plutôt 90210 parce que je trouve les intrigues plus intéressantes. GG reste trop creux et niais à mon goût. pour NYU, j’ai vu l’épisode hier soir, et ça reste très léger sur les scènes en extérieur, dommage…

  2. Pingback: Tuesdays are a bitch « Virgoblog

  3. Ne regardant ni l’un ni l’autre (enfin si, j’ai vu un épisode de 90210 sans m’en rendre compte avant les 5 dernières minutes) j’ai juste une question sur un truc qui me perturbe depuis un bon moment “Tuesdays 8/7c”, ça veut dire quoi? (sur tuesdays, t’es pas obligée de répondre, je pense que je trouverai toute seule)

    • pour le 8/7c, ça se prononce “eight/seven central”, c’est rapport que les US c’est un peu un vachement grand pays avec plusieurs fuseaux horaires. Alors ça veut dire que c’est à 8h sur la côte est et à 7h dans le milieu du pays!
      pour GG et 90210 (1e saison), tu rates rien, à vrai dire…

  4. 100% d’accord avec toi. La saison 3 de GG n’annonce rien de bon, alors que 90210 s’améliore d’épisodes en épisodes. Seul bémol: les parents insupportables, et surtout la mère aux sourcils accents circonflexes, qui me filent des nausées.
    Tout pareil aussi pour Melrose Place (j’étais déjà dingo de cette série à l’époque), mais qui dit audience craignos, dit diffusion en danger. Profitons-en pendant qu’il en est encore temps!

    • Ouais, je crois beaucoup plus au potentiel de Melrose qu’à celui de 90210, du reste. Pour les parents, ils semblent avoir prévu un arc où le papa-proviseur-anciennement Kyle McBride aurait une aventure avec Kelly Taylor. Je sais pas ce qu’ils vont en faire…
      Melrose, mais c’est trop bien, la mort de Sydney falsifiée c’est le truc le plus improbable et incompréhensible du monde! La semaine prochaine: retour de Jane Mancini. Il FAUT que les gens regardent, sérieusement!!!

  5. Pingback: The Beautiful Life, série modeuse? « Virgoblog

  6. Pingback: Triolisme vampirique « Virgoblog

  7. Franchement, moi j’aime beaucoup GG.
    Et c’est même pas par chauvinisme des initiales, en plus.
    Je n’ai pas tiré complètement un trait sur 90210, mais GG me parle bien plus. Clairement le décor joue beaucoup: les coffee-shops et les rooftop parties me parlent plus que les virées sur Melrose Avenue, en fait.
    Par contre, on est d’accord: les parents sont une plaie dans l’une comme l’autre des séries. Surtout que je ne suis pas sûr que ça amène tellement un public plus agé vers le show. En tout cas, je pense qu’ils regarderaient clairement de toute façon.
    Côté look, on voit effectivement les deux séries s’affronter à peu près aussi subtilement qu’un éléphant bastonnant un hippopotame. Les plans sur les robes ou les chuassures deviennent tellement ridicules que ça en devient risible pour un spectateur comme moi qui n’en n’a un peu rien à foutre. Ou pas.

    • C’est clair que cette surenchere vestimentaire doit cesser, c’est lourd… Je maintiens, le reve new-yorkais est pas si present non plus dans GG. Ouais, on a une rooftop organisee par Georgina, big deal… Je trouve les intrigues chiantissimes, alors que Annie qui devient plus bitch que Naomi par pure reaction de struggle for life, ca me plait bien!

      • J’avoue, 90210, j’ai pas encore entamé la saison 2.
        Je rattrape d’abord mon retard sur la fin de la 1.
        En même temps, ce show hissait à son paroxisme le paradoxe des personnages principaux de teen-series: ce sont souvent les plus chiants (Dawson, the OC, Beverly Hills pour Brendon…).
        Ici, ils avaient fait le deubeule avec Annie + Dixon.
        Si elle se biatch-ise, y’a pt’être moyen…

        Tiens, d’ailleurs, dans le genre “catching phrase”, j’ai bien aimé celle lachée par Georgina à la fin de la saison 2 de GG: “You can tell Jesus the bitch is back”.
        The B-word devient grandement galvaudé, mais il reste efficace…

        • Ah cette sortie de Georgina m’a echappe, dommage! Ouais le B-word est un peu de plus en plus a toutes les sauces… La bitch est aussi back dans Melrose (ouais, le retour d’Amanda) et surtout “the bitch is back”, c’est le slogan de la nouvelle saison de The Hills, pour annoncer le retour de Kristin Cavallari… A force, la notion de bitch s’emousse un peu trop, je trouve…

  8. Tiens, au fait, j’me disais l’aut’ jour: ils sont plutôt sympa les génériques revisités de 90210. Déjà j’avais beaucoup aimé selon de la première saison (du reboot), mais celui de la deuxième saison est assez coolos également.
    Voilà, c’est tout.

  9. L’année dernière j’étais à fond dans GG mais j’avoue que cette année, je penche plus vers 90210 … Les premiers épisodes de 90210 étaients tellement nuls que j’ai laissé tombé et je me suis concentré sur GG mais cette année, avec les histoires d’amour revival “on-a-plus-assez-de-personnages-pour-en-creer-de-nouvelles” (Vanessa Dan, Serena Nate) et la niaiserie ambiante de tous (même Bl

  10. (je finis) même Blair et Chuck sont chiants à mourir), j’ai repris 90210 et finalement c’est pas si mal. Le seul point vraiment négatif c’est Annalynne Mccord, cette fille joue encore plus mal que Ashlee Simspon.

    • Assez d’accord pour Gossip Girl. En même temps, j’ai regardé la première saison que l’an dernier, et c’est peut-être à cause de l’énorme buzz dessus depuis plein de mois, mais j’ai juste pas compris, en fait.
      Pour 90210, moi aussi j’avais décroché assez vite au début de la première saison, et là, je trouve cette 2e saison vraiment bien foutue. C’est la seule série qui me déçoit pas au final. J’aime beaucoup le personnage d’Adrianna (et du coup, j’ai un peu honte, mais j’aime bien Naomi aussi :p )

  11. Et ben moi j’aime Adrianna mais seulement depuis le début de cette saison. L’année dernière, son personnage était quand même incroyablement mal géré. Elle était droguée jusqu’à l’os, elle part plusieurs semaines dans une éspèce de maison de rêve censée se faire passer pour un centre de rehab, la bas elle pète la forme (mais elle s’ennuie quand même un peu hein!), elle sort et elle se porte comme charme. J’avais trouvé ça hallucinant.
    Et j’avoue que cette année j’aime bien Adrianna. Naomi m’énèrvait parce que son rôle semblait se limiter à faire des yeux de chiens battus quand Liam etait dans le coin mais ça va un peu mieux. Mais j’aime surtout Silver/Teddy :) bref, j’attends encore un peu avant de définitivement les départager mais 90210 a déjà une longueur d’avance … Bonne continuation en tout cas, je suis très contente d’avoir découvert ton blog.

    • Non mais le saut qualitatif entre la 1e et la 2e saison est indéniable, je suis carrément d’accord! Silver et Teddy fonctionnent bien, ils ont créé un triangle amoureux qui semble diviser les ados us, du coup, ça crée un vrai suspense sur ce que va faire la production!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s