Dear Snuggie™, I miss you so. Love, etc.

Bien qu’étant d’accord avec la nana la plus drôle du monde sur la question (ie. Meghan McBlogger, l’auteur du blog 2Birds1Blog – le blog le plus drôle du monde, donc), à savoir que ça reste malgré tout une robe de chambre retournée, je dois reconnaître que je suis tombée sous le charme du Snuggie™. Quoi ça, Snuggie™? Eh bien c’est une couverture à manches, tout-simplement.

*nostalgie* *yeux humides*

Le Snuggie™ suffit à lui tout seul à résumer tout ce que la culture américaine fait de plus ringard. C’est issu d’un vague téléachat de daytime-TV. C’est vendu à Target (et dans votre Seven Eleven le plus proche). C’est proposé dans un éventail de couleurs allant du bleu dragée au rose layette (le mien est en imprimé zèbre), c’est totalement synthétique, et c’est fait pour être pratique. Le côté pratique, c’est ce que je préfère: ça fait qu’il existe des Snuggies™ pour couple (3 manches, celle du milieu est plus grande – magnifique) et des Snuggies™ pour mère & bébé (adorable…) – j’aime tant préciser le ™. Bref, un objet qui sent bon Port Washington, Wisconsin, si vous voyez ce que je veux dire.

Alors forcément, il n’en fallait pas plus pour que ça devienne une pierre de touche de la culture hipster et un objet culte de la fin de décennie que nous venons de vivre. Par exemple, il y a, depuis l’an dernier, l’organisation de “Snuggie nights” au Spuyten Duyvil (je crois) à Williamsburg, et l’événement a été couvert (ahah) par un reporter très sérieux du New York Times – lequel reporter a été totalement conquis par la raison d’être du Snuggie™ après sa soirée bière/couverture. Concrètement, il s’agissait juste de venir au Spuyten Duyvil avec son Snuggie™, de se commander une pinte et de s’installer confortablement en s’emmitouflant dans sa couverture à manche et en discutant avec son voisin des bienfaits de s’emmitoufler confortablement pour se mettre une charge. Franchement, c’est grâce à des concepts de soirée aussi COOLS que le ‘Burg n’usurpe pas sa réputation. Ah oui: et il existe un Snuggie siglé Weezer (encore mieux qu’un teesh Blondie x Marc Jacobs, ça) – traduction: une vraie success-story venue tout droit de l’enfer.

Bref, maintenant c’est un objet culte de la culture populaire américaine, et comme tout objet cultement américain, ce n’est pas encore disponible en France, et ça y coûte le double du prix. De là à ce que Tavi en ait proposé une version faite maison, en retournant une robe de chambre, il n’y a qu’un pas. Comment expliquer le culte autour de cet objet? Je prends volontiers vos analyses. J’y vois d’une part la même démarche que lorsque le t-shirt avec les loups hurlant à la lune avait fait un tabac sur Amazon – un retour amusé sur le ringard. Mais au-delà de ça, ça dénote une vraie nostalgie du confort pour une population urbaine pas vraiment thunée, et une idéalisation de ce qui renvoie à l’enfance et/ou au domicile parental . Domicile parental quand on habite New York = Jersey, Central Penn, Connecticut, Vermont et j’en passe – quelque chose de pas glamour à quoi on essaie d’échapper en s’installant en ville, mais dont on autorise quelques traces en quelque sorte. Alors pourquoi je vous parle de ça, alors que l’été s’est installé depuis deux bonnes semaines sur la Côte Est? Je me doute bien que présentement, mon Snuggie™, il va faire un gros bide – mais souvenez-vous de ce post en Novembre prochain. Vous y reviendrez.

C’est que, telle une blogueuse mode attachée à ses compositions complexes de tenues hivernales, je trouve plus facilement mon confort par temps frais. Et en effet, quand il fait 32° en journée et 28° la nuit (28° la nuit – et je compte pas en Fahrenheit), le Snuggie™ perd de sa superbe, roulé en boule qu’il est dans le recoin d’un fauteuil. Donc je ne peux plus bouquiner tranquillement emmitouflée, une tisane à la main (+5°C), à la lumière de ma lampe de chevet (+3°C). Donc, le fait d’avoir le moteur de mon Mac qui chauffe doucement la matière synthétique du Snuggie™ n’est plus (+6°C). Donc je peux plus lire, period. Donc je peux plus m’endormir. Et évidemment, je ne l’agrippe plus chaleureusement pour m’endormir, vu que la sensation d’un drap tout fin suffit à me brûler. Je suis en totale sensation d’épuisement et de manque. Rendez-moi mes soirées fraîches.

Those were the days, my friend, those were the days…

30 thoughts on “Dear Snuggie™, I miss you so. Love, etc.

  1. Le Snuggie, c’est précisément ce qui me donne envie de postuler pour la Green Card. Ou d’apprendre à bien tricoter.

    Pour te donner une idée du taux de ringardise du truc en France, Télématin avait fait un reportage là-dessus il y a quelques temps. Télématin = temple de la lose. Et puis Daphné Burki s’en est emparé sur Canal. Canal = hype popu/bobo. Same way here, finalement ;)

    Tu mets quand une photo de toi dans ton joli Snuggie zébré ?

    • Ah ben oui, c’est un artefact 100% Télématin, cette affaire. C’est ça qui en fait la drôlerie – 100% Télématin, 100% lose, mais ça marche. Fabuleux!
      Par contre, si tu veux t’en tricoter un, bon courage, c’est en polaire ;)

  2. tu crois que je peux faire imprimer mon t-shirt betty par Zara sur un Snuggy ? ( En tous cas j’en veux un, il ira bien avec mes claquettes amaigrissantes et mon caleçon bouffeur de cellulite)

    • Mmmmh, je pense que les mecs de Snuggie ont déjà pas mal diversifié leurs couleurs, depuis la période lie de vin/rose layette, donc ça doit vouloir dire que la prochaine étape, c’est le Snuggie customisable. Mais tu crois que tu arriveras à choisir entre l’imprimé Betty et l’imprimé Pandora?

        • En même temps, je comprends qu’elles soient énervées, la Betty et la Pandora – outre “l’hommage” disgrâcieux, c’est surtout des t-shirt très moches, c’est pas très flatteur!

  3. Waow, le Snuggy zébré, je veux voir ça !
    Mais t’es sûre que c’est pas disponible en France ? Ma grand mère [grande prêtresse du confort lié au bon goût devant l’éternel] à un truc dans le genre, mega confo pour les soirées desperate+ugly betty+house, en effet.

    • En France, j’en ai trouvé un ersatz à deux fois plus cher sur Amazon. Mais ça veut dire que ça s’appelle plus Snuggie, mais le terme générique, “slanket”. Moi, le mien, il est griffé Snuggie, s’il vous plait!

  4. Le mec qui a inventé ça est un génie. Parce qu’il y a toujours un avant-bras qui dépasse et qui reste froid quand on s’enroule dans un plaid, ou une jambre pour une robe de chambre. A quand le canapé-couette-gilet?

    • Voilà donc comment l’objet a rencontré son public!
      Je suis d’accord avec toi qu’il y a quelque chose de génial dans l’absurdité du concept et malgré tout dans son efficacité. Tout le monde se dit “oh le con, il a retourné une robe de chambre” ou “non mais si j’ai froid aux bras, je mets un pull”, et pourtant, ça devient vite indispensable, ces bêtises!

  5. Cette pub me fait méchamment penser à une réunion de sorciers échappés d’Harry Potter…
    Sinon, j’ai une robe de chambre en polaire rose cousue par ma mère quand j’avais douze ans (ça fait bien longtemps), totalement moche et inmontrable(?), mais elle remplit bien son office. Ciel, je m’américanise sans le savoir.
    A part ça, j’aime beaucoup venir ici, même si je n’y dis rien, alors voilà, aujourd’hui je le dis!
    (le pouvoir du snuggie, en quelque sorte…)

    • Merci :) Pour être honnête par rapport à la pub, le truc selon lequel on peut marcher avec le Snuggie, je recommande pas, ça traîne par terre, c’est pas génial, si on veut vraiment dire le vrai. Du coup, en ça, ça diffère un peu de la robe de chambre: c’est carrément plus long/large.
      Donc je dirais: la robe de chambre retournée, ça reste un peu mamie, et pour hipsteriser le côté mamie (Tavi, quoi), hop, un Snuggie™!

  6. La première fois que j’ai eu connaissance du phénomène, et pris conscience de son ampleur, c’était dans un épisode de The Big Bang Theory. Du coup, le Snuggie™ m’est apparu comme un truc de geek. Ou de nerd. Tu m’apprends donc qu’il s’agit en réalité d’un objet ultra populaire. C’est une découverte.

    Sinon, j’aime beaucoup ton dernier paragraphe, très “théorie du battement d’aile du papillon”.

    • Ben ça rejoint donc la hype geek is chic et tout ce qui s’ensuit, non? C’est certainement un truc un peu de nerd/geek, mais ça va avec cet aspect assez présent de la culture hipster, d’une certaine manière, non? Tiens, d’ailleurs, de là à bâtir une théorie selon laquelle l’ensemble de la population méprise les hipsters parce que les hipsters sont une variété de geeks/nerd…. il doit y avoir un truc. (oui, parce que les gens détestent les hipsters, c’est presque aussi insultant que geek – un hipster a horreur qu’on lui fasse remarquer qu’il est hipster)

  7. Je me disais bien que c’était apparu dans un sitcom récemment. Je ne savais plus si c’était big bang theory ou how i met your mother.
    Mais au fond c’est normal, ce sont deux séries qui reprennent tous les éléments actuels de la pop culture.
    D’ailleurs, je me disais l’autre jour que ce serait marrant de revoir ces séries dans dix ans, genre : “oh mais oui c’est vrai, moi aussi j’avais un iphone à l’époque! quel truc ringard!”
    Bref, tout ça pour dire que je trouve que c’est génial de “hypiser” un truc d’infomercial de base.

    • J’avoue très franchement ne suivre ni How I Met Your Mother, ni Big Bang Theory – je suivrais bien la 2e, mais elle n’est pas disponible sur Hulu (les cons). Mais oui, je crois en effet que le Snuggie n’a en soi rien de révolutionnaire (si ce n’est un nom rigolo), mais ce qui le rend digne d’intérêt, c’est cet effet de mode. J’ai toujours du mal à mettre des mots dessus…

  8. ah ah! c’est dingue ces histoires de soirées!

    moi j’ai un slanket depuis quelques années(autrement appelé mon-pilou-violet™)et je l’aime d’un amour polaire mais jamais de la vida il ne sortira de chez moi.

    en fait je crois qu’en france maintenant ça se trouve assez facilement dans les rayons déco d’intérieur (rayon plaids, coussins, tout ça) et sur les marchés aussi. pour la version dérivée et basique de “plaid avec manche” en tout cas.

    comme dans ma tête j’associe ça quasi exclusivement au vautrage devant la télé puisque comme tu le dis, c’est pas pratique de danser la polka avec, j’aurais tendance à dire spontanément qu’ici ça prouve surtout que ce qui est redevenu cool c’est de mater la télé/un écran/un film/une série en mode vautré-cosy.

    (rappelons-nous de l’époque pas si lointaine où la phrase “t’as, quoi?, regardé un film hier soir? wow, achète-toi une vie!” était monnaie courante)

    pour les gens cools, la vie était dehors avant. plus aujourd’hui, où 60% du temps libre en soirée peut-être occupé par le matage de séries et al.
    donc, ça me parait logique que, par extension, les objets du para-vautrage soient revenus en grâce par ce biais-là. (plaids/chips/fringues d’intérieur,etc.)

    • Oui, je crois carrément qu’il y a un truc comme ça, dans les valeurs hipsters. Il y a déjà le fait qu’il s’agit d’un idéal de mecs fauchés, et d’autre part qu’il y a un truc de nerd – donc télé, comme tu dis. Au fond, pour moi, la chemise de bûcheron rejoint le même idéal – on érige en esthétique qqch de moche mais confortable (parce qu’une chemise à carreaux, c’est rarement en flanelle légère, souvent en pilou)

  9. Je prefere quand mêmenmon plaid a trois trous de shit. Sinon je kiffe cette note e je veux une Magic Ball Party en août a la Villette si on va sur ce terrain de geek-oui-c-moi

    (t es la premiere qui est arrivé a me faire sourire depuis quasi deux heures que j’attends Godot ( et la fin de ma cystite) : thx !

    • Mais attend, mon Snuggie a gardé une mémoire matérielle de chacun de mes repas depuis ces 3 derniers mois – traduction: il a une âme!
      Sinon une Magic Ball party ça me dit bien aussi (puisqu’on en est aux confessions ringardes, je nourris le souhait de fonder un book club sur un thème rigolo – quoique non encore identifié…)

  10. mon dieu mon dieu (facon de parler, il a autre chose à foutre).
    Je crois que je viens de tomber sur le premier blog-mode-seniors du 21ème siècle. ca fait peur, un peu. :-)

  11. Pingback: La vie de Brian. « Virgoblog

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s