Sup slutz

Depuis que j’ai développé, disons-le, une obsession compulsive pour ces fictions adolescentes légèrement datées quoique toujours aussi intemporelles, et surtout depuis que j’en parle sur Vodkaster, on me dit souvent que Virge, t’es choue mais tes films sont introuvables.

Deux conseils d’amie:

(notez bien, c’est du jamais vu dans le domaine du trouvage de film)

– j’ai tout trouvé sur Amazon.FR, jamais à plus de 6€ (frais de port inclus) – j’ai des principes. Je pense que la galette de Valley Girl coûte un peu plus cher ; en fait, je soupçonne Nick Cage d’essayer de faire barrage de son corps pour empêcher la production de ce DVD, un peu comme George Lucas essaie de faire avec Star Wars Holiday Special.

– depuis que je suis en France et dépossédée de mon compte Netflix (incontestablement LA chose qui me manque le plus des Etats-Unis / that is, au coude à coude avec le French Toast de Sidecar à Philadelphie, sur Christian & South 22nd), j’ai tout vu sur Megavideo – et je rappelle que j’ai jamais su comment fonctionnaient les torrents, j’aurais trop PEUR que la police vienne tambouriner à ma porte, me menotter et m’emmener dans un panier à salade alors que j’aurais malencontreusement, ce soir-là, décidé de télécharger Just One Of the Guys vêtue de mon t-shirt “I Slept With Dylan First” & de ma culotte en tissu-éponge American Apparel, un masque à l’argile rose sur le visage, n’ayant eu le temps de me vernir qu’une main en bleu lagon. C’est à cause de cette crainte viscérale que, depuis 3 ans, pour de vrai, je ne télécharge plus que sur iTunes. Je suis pas une star des Internets, tu vois.

Ca sent le plan introuvable, n’est-ce pas, mais à cœur vaillant rien d’impossible.

Anyhoo.

Si jamais c’est quand-même trop dur à trouver: JUST. YOU. ASK.

Sur une autre note, depuis que j’ai déménagé, je me suis décidée à re-fréquenter une télé. Depuis mon retour des Etats-Unis, tout le monde se demandait comment je faisais pour vivre sans. C’est vrai qu’une vie sans JT et sans séries policières en VF n’en est pas vraiment une. Mon antenne aérienne captait une vingtaine de chaînes au départ. Le premier soir, j’ai juste réussi à captouiller une émission de Cyril Hanouna sur la téléréalité. Le lendemain soir, j’ai peu ou prou vu 300, le surlendemain matin j’ai découvert en même temps Morandini et Mickaël Vendetta. J’ai vraiment bien fait d’investir. Je le dis pas souvent, mais moi, ce que j’aime vraiment à la télé, outre The Hills (‘course), ce sont les documentaires animaliers (oh, la dernière fois, y avait ce sujet formidable sur National Geographic sur les hippopotames, ça a changé ma perception du monde). Or, je capte pas la cinquième non plus. Quoi qu’il en soit, Morandini doit avoir fait une très forte impression sur mon poste puisque depuis ce jour, je ne capte plus que Direct 8 et Direct Star.

Je songe de plus en plus à investir dans un DVD ambiance “feu de cheminée”.

8 thoughts on “Sup slutz

  1. BFF regarde Morandini. Ok on a fait des “media studies” mais ça me fait toujours un peu mal quand elle en parle.

    Le T-shirt ” I slept with Dylan first” il a un lien avec Dylan MacKay ? Si oui j’en veux un pour faire des tutos sur le dissolvant en boîte sephora.

    • Ah oui, il s’agit de McKay, pas de Bob! I Slept With Dylan First
      Il est canon, mais plutôt pour dormir que pour sortir (ou pour se retrouver chez les flics dans n’importe quelle rêverie débile, for that matter)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s