Torture porn.

Un de mes rituels mentaux, le matin, c’est quand, machinalement, mal réveillée, je me verse un verre de jus de fruits, puis du lait dans mes chocapic, j’esquisse un sourire de victoire en pensant que c’est encore une nouvelle matinée où je n’aurai pas interverti les deux briques, avant d’avoir un frisson de dégout à la pensée qu’un jour, forcément, j’engloutirai puis recracherai une pleine cuillerée de chocapics au jus d’orange. Une façon de commencer la journée sur une note positive.

Ce soir, rentrant d’une journée un brin épuisante, machinalement, un peu endormie, j’ai démaquillé mes yeux puis reposé le démaquillant juste à côté du flacon de dissolvant que je venais d’utiliser pour m’enlever le rouge des ongles. Puis j’ai jeté ensemble les deux disques de cotons identiques, un rougi par le vernis, l’autre noirci par le rimmel. Et l’angoisse du quotidien a pris un nouveau visage.

Un jour, c’est sûr, ça arrivera. Je serai aveugle (ou j’aurai plus de cils).

17 thoughts on “Torture porn.

  1. pour compléter les anecdotes ci-dessus, meuf, ça me fait penser à une de nos copines en commun qui un jour a confondu un verre d’eau posé sur la table avec un verre plein du blanc d’oeuf que je venais de séparer du jaune pour faire un gâteau…
    Tu reconnaîtras bien qui ça peut être ;))

  2. le dissolvant sur 2 cotons démaquillants sur les 2 yeux?
    c’est fait!
    Tu ne deviens pas aveugle, tu cries beaucoup et tu rinces à graaaaandes eaux !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s