Résumé du mois dernier:

LE OLD: C’est quoi le fuck avec Pinterest?” (en fait, le même marronnier depuis janvier, en gros, alors que Pinterest existe depuis bientôt 2 ans) ☛ une mise au point sur Slate

.

– “Si je sublimais ce cordon bleu Père Dodu de manière gourmande ?” (TopChef live-tweet frenzy) .

.

– “Mais merde, pour qui roule le Grand Journal, à la fin ?!” (moi-même, j’aurais pu voter Sarko après l’avoir vu sécher Barthès)

Son corollaire:

"Mélenchon, c'est pas un peu trop le candidat des bobo ?"

.

– “Hunger Games, ce rip-off de Battle Royale ?

ou bien : “Hunger Games, ce rip-off de Running Man?” / “Hunger Games, ce rip-off de *n’importe quel récit d’anticipation* ?”

.

– “Ah tiens, mais pourquoi le hating de DrawSomething n’a pas encore commencé ?” ☛ parce que c’est la dernière version du Rêve Américain, ptêtre. Les internets et le consensus, une histoire d’amour vache.

.

– “oh noooon Instagram est ouvert à la plèbe, maintenant ?” – some iPhone douchebags, après l’accessibilité d’instagram sur Androïd.

.

– “Nichoooons !” (Game of Thrones, saison 2, incoming)

☛ Salu HBO qui cachetonne de la pub gratos :3

7 thoughts on “

    • Y a un article d’Arrêt sur Images qui est édifiant à ce sujet, notamment sur le sort réservé à Hollande alors qu’il est pas venu sur le plateau. Après le Sarkozy-fest, c’était hallucinant…

  1. Hunger Games, c’est surtout un rip off de Koh Lanta (ou de Survivor, c’est selon). Sauf que quand la tribu réunifiée décide de t’éliminer dans Hunger Games, c’est la merde.

    Toujours autant de boobs dans la saison 2 de Game of Thrones ?

  2. Hunger games, rip off de Battle Royale, rip off de Thésée et le Minotaure … Du moment que c’est bien fait! “Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.” Lavoisier, ça marche aussi dans la culture.

    Game of Thrones, j’attends d’avoir fini le tome 2 pour commencer la saison 2. Je te conseille les bouquins qui m’ont surprise -agréablement!-

    • Je suis totalement d’accord en fait. J’aurais cité ni Lavoisier ni les sophistes, mais le principe de la variation sur un thème classique ne me paraît pas du tout infamant, surtout que Suzanne Collins en joue à mort avec son onomastique latine (pas forcément très subtile).

      Pour GoT, je note, j’ai pas mal d’autres choses à lire avant though (dont un DeLillo fleuve^^)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s