Against all odds.

Se marier en 1942, pas loin de la ligne de démarcation, c’est pas forcément mettre toutes les chances de son côté, si vous voulez mon avis.

“Il faisait une chaleur à crever, on a traversé la ville à pieds (le taxi, c’était trop cher), j’avais un bouquet de lys, je te dis pas leur état quand on est arrivés à la mairie. La mairie était à côté de la cathédrale – ‘oooh! mais c’est là que j’ai communié!’ j’ai dit à Papy. Mais c’était pas fini. Après, on a dû aller à l’église, et le curé se demandait quand on allait finir par arriver. Une chaleur à cre-ver. J’ai demandé à Papy si il se souvenait. ‘Comme si c’était hier,’ il m’a dit.”

“Y a 10 ans, je me souviens quand on a fêté les noces de diamant. On avait dit ‘oulà mais dans 10 ans on sera loin, mes enfants!’ Et puis on est toujours là. Je sais pas si ça devrait être un reproche, mais on est toujours là.”

Mes grands-parents, taquineurs de statistiques since la dernière guerre.

10 thoughts on “Against all odds.

  1. En 48, les miens se sont mariés. Mais à côté de la nouvelle frontière belge. Et ce serait tellement tellement bien qu’ils soient encore là en 2018. remarque ils ont dit la même chose que les tiens en 2008 :D

    • A ce niveau-là, c’est dingue comme ils se sentent en sursis, mais comme, du coup, cet anniversaire de mariage est un peu une énorme victoire pour eux, c’est très touchant, en fait.

  2. ça me donnerait presque envie d’aller à la cousinade où je suis invité l’automne prochain, pour causer ancêtres avec les cousins au quatrième degré… ;)

    • Waoh bon courage, j’ai jamais fait ça, et je sais pas si je serais aussi émue si je connaissais mes grands parents qu’au 30e degré ^^

  3. Je te prends un peu pour une experte de l’Amérique du nord et je dois faire un road trip cet automne, soit au Canada, soit aux USA. Quelle partie pourrais tu me conseiller pour 2 à 3 semaines ? En gros, hein. Qu’est ce qui pour toi est prioritaire ?

    • A vrai dire je n’ai vécu que sur la côte Est, à New York, Philadelphie et Albany. Ceci dit dans les chouettes road trips à faire en 3 semaines, tu peux :
      – faire la côte Est, de Boston à Washington en passant par toutes les grandes villes, la Nouvelle-Angleterre et la Chesapeake
      – faire un road trip dans le sud en partant d’Atlanta, et en allant en Alabama, Tennessee, Mississipi, Louisiane etc.
      – descendre la Pacific Coast Highway, de Seattle à Los Angeles.
      Tous ces itinéraires sont assez classiques et à géographie variable en fonction du temps que tu as, et les 3 permettent d’avoir une vision assez chouette (mais très différente d’un itinéraire à l’autre) des Etats-Unis. En automne, pense qu’il y aura 3 dates importantes: Halloween, les Elections présidentielles et Thanksgiving.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s