Against all odds.

Se marier en 1942, pas loin de la ligne de démarcation, c’est pas forcément mettre toutes les chances de son côté, si vous voulez mon avis.

“Il faisait une chaleur à crever, on a traversé la ville à pieds (le taxi, c’était trop cher), j’avais un bouquet de lys, je te dis pas leur état quand on est arrivés à la mairie. La mairie était à côté de la cathédrale – ‘oooh! mais c’est là que j’ai communié!’ j’ai dit à Papy. Mais c’était pas fini. Après, on a dû aller à l’église, et le curé se demandait quand on allait finir par arriver. Une chaleur à cre-ver. J’ai demandé à Papy si il se souvenait. ‘Comme si c’était hier,’ il m’a dit.”

“Y a 10 ans, je me souviens quand on a fêté les noces de diamant. On avait dit ‘oulà mais dans 10 ans on sera loin, mes enfants!’ Et puis on est toujours là. Je sais pas si ça devrait être un reproche, mais on est toujours là.”

Mes grands-parents, taquineurs de statistiques since la dernière guerre.