Live from New York…

… it’s Saturday Night!

Les débats présidentiels américains sont parfois décevants, parfois jouissifs (cf. le débat des VP).

Les compte-rendus des débats présidentiels américains sont parfois décevants (cf. Le Monde, d’une manière générale, et le NYTimes, d’après mes sources). Parfois ils sont jouissifs, et on a une fois de plus la preuve que la parodie est une des meilleures formes d’analyse.

L’événement télévisuel du moment, c’est le retour en force du Saturday Night Live, grâce à l’incarnation de Sarah Palin par Tina Fey, une des figures mythiques de l’émission parodique (pour être chic, on dit “SNL”). De fait, Tina Fey, brunette un peu coïncée à lunettes carrées avait tout pour être le sosie de Palin. Le résultat est hallucinant. A tel point qu’on en vient à s’interroger sur l’incidence de ces parodies sur la campagne présidentielle et sur le discrédit croissant de Sarah Palin. C’est notamment grâce à Tina Fey que des saillies particulièrement croustillantes de la Hockey Mom ne sont pas tombées dans l’oubli. C’est par exemple elle qui a ressorti le dossier “I can see Russia from my home!”. La légende était née.

Continue reading